La cuisine malgache, inspirée par l’océan indien


Les composants de la cuisine malgache

cuisine-malgache.jpg
Madagascar accueille depuis toujours des touristes étrangers venant de toute part. D’après eux, ils apprécient la cuisine malgache car non seulement les plats sont originaux mais ils sont très variés et offrent une multitude de choix sur tous les goûts. Le riz est la base des aliments malgaches, il s’accompagne de « laoka » tels que les viandes de bœuf, de porcs, de poissons, grillés, en sauce, oufrits, mais de légumes aussi, sans oublier surtout le « romazava » fait de bouillons de légumes ou de feuilles vertes ou brêdesla plupart du temps. Un des plats le plus typique malgache est le « ravitoto » obtenu à partir des feuilles de manioc, on le mijote souvent avec de la viande de porcs. Madagascar présente aussi des particularités régionales notamment dans l’Est par les poissons, dans le Sud de l’île par les viandes de chèvres ; sinon le Nord et l’Ouest proposent des plats à base de lait de coco. Autrement, dans les campagnes, les maïs et les maniocs sont la base de leurs aliments, sans accompagnements et cuits aux feux de bois.

Boissons et desserts à Madagascar

desserts-de-madagascar.jpg
Pour ce qui sont des boissons quotidiens malgaches, outre les boissons hygiéniques tels que le Coca Cola, les sodas, les bières THB, GOLD ou SKOL, et les jus naturels faits à partir de fruits locaux (jus de fraise, jus de pommes, jus d’oranges, etc…),  l’eau de riz ou « ranon’ampango » est en le plus typique à Madagascar. Il est obtenu en brûlant le riz avec la croûte au fond de la marmite en y bouillant l’eau qui y sera versée. Celle-ci est servie gratuitement dans n’importe quel restaurant ou « hotelygasy ». Sinon les vins de Fianarantsoa sont les meilleurs en apéritifs,  dont le « lazan’i Betsileo », et le « clos malaza ». Comme desserts, il n’y a pas trop de spécialités mais habituellement les bananes flambées, tous les fruits sans qu’ils soient préparés spécialement et enfin les glaces.